Recherche par titre, auteur, sujet...

Partager "Horaires d'ouverture" sur facebookPartager "Horaires d'ouverture" sur twitterLien permanent

Sur la route d'Indianapolis (Sébastien Gendron)

note: 4Roman d'aventure Smart - 24 novembre 2017

Voici un livre qu'on ne le lâche pas de la première à la dernière page. [...]

Trois jours et une vie (Pierre Lemaitre)

note: 4Le secret d'Antoine Natha - 14 novembre 2017

J’adore me laisser porter par l’écriture de Pierre Lemaitre… Dans ce roman à suspense au [...]

Le nouvel égoïsme territorial (Laurent Davezies)

note: 3 JFP - 7 novembre 2017

Le constat n’est pas surprenant. Il n’en est pas moins inquiétant : en Europe, la [...]

Ourse & Lapin
Drôle de rencontre (Julian Gough)

note: 4Série à découvrir à partir de 7 ans Smart - 31 octobre 2017

Ce premier tome des aventures d’« Ourse et Lapin » se dévore. On assiste à [...]

S'abonner au flux RSS dans une nouvelle fenêtre
Critiques rédigées par Natha

 

Trois jours et une vie (Pierre Lemaitre)

note: 4Le secret d'Antoine Natha - 14 novembre 2017

J’adore me laisser porter par l’écriture de Pierre Lemaitre… Dans ce roman à suspense au rythme lent, l’auteur excelle dans la description des mœurs provinciales.
On pourra trouver ce roman très différent d’« Au revoir là-haut », et peut-être un peu moins accrocheur. « Trois jours et une vie » a été écrit bien avant le Goncourt 2013 et cela laissait présager le meilleur…

Soie (Alessandro Baricco)

note: 3Lettres japonaises Natha - 24 octobre 2017

Récit d’un envoutement amoureux, « Soie » est parsemé de mystères, de silences et de non-dits.
De ces éléments, le roman tire sa profondeur et sa beauté. Une lecture rapide et facile.

Comment je me suis débarrassé de ma mère (Gilles Abier)

note: 4Que me chante ma maman ? Natha - 12 octobre 2017

Nouvelles sans concessions sur la relation mère-enfant (plus précisément mère-ado), sujet parfois épineux. Les portraits sont cinglants : mères possessives, abusives, manipulatrices… qui exaspèrent leurs enfants jusqu’au point de non-retour. En réaction, ils se montreront impitoyables.
Ce recueil peut se lire comme un roman. Les 4 premières nouvelles correspondent à 4 personnages différents, et la dernière les rassemble tous, dans un final surprenant.
Lecture parfois dérangeante mais réaliste. L’auteur, Gilles Abier, n’a pas pour habitude de nous caresser dans le sens du poil.

L'expérience (Christophe Bataille)

note: 3Atomique Natha - 26 septembre 2017

Pour avoir commis une faute lors d’un défilé militaire, un jeune soldat est choisi pour servir de cobaye humain lors d’essais nucléaires, en étant exposé directement aux radiations.
Ce court récit intense est une véritable expérience. L’écriture est ciselée, incisive, elle donne à ce roman une atmosphère cauchemardesque.

Le nouveau (Rudi Rosenberg)

note: 4L'âge ingrat Natha - 8 septembre 2017

Être « le nouveau » dans un collège, c’est l’horreur. S’intégrer ? Se faire de nouveaux amis ?
Entre les beaux gosses attardés aux rires de hyènes et les têtes d’ampoules aux rituels un peu bizarres, Benoît va devoir s’adapter.
Heureusement, il peut compter sur les conseils hautement avisés de son tonton, squatteur de canapé de compétition, incarné par Max Boublil.
Une comédie pleine de tendresse à regarder avec ses pré-ados et ados (de 10 à 14 ans).

L'homme que l'on prenait pour un autre (Joël Egloff)

note: 4Monsieur tout le monde Natha - 25 juillet 2017

Lassé d’être pris pour un autre, Pierre Simon, le héros solitaire de ce roman, va jouer le jeu et accepter toutes les identités qu’on lui prête : mari infidèle, pensionnaire de maison de retraite, présentateur météo, ancien taulard etc.
Et à force de n’être personne et tout le monde à la fois, il devra sévèrement s’embrouiller avec le facteur pour recevoir du courrier !
Ce sont les petits défis de la vie quotidienne dans toute sa banalité qui font vivre des situations improbables à ce touchant et à la fois exaspérant personnage.
L’histoire en elle-même est peut-être un peu moins accrocheuse que celle de « L’étourdissement ». Cependant, si vous aimez la patte de Joël Egloff, vous prendrez un grand plaisir avec ce livre dans lequel l’humour absurde règne en maître.

Sully (Clint Eastwood)

note: 5Force tranquille Natha - 15 juillet 2017

Dans ce film, Clint Eastwood rend hommage au commandant Sullenberger dit « Sully », responsable de l’amerrissage du 15 janvier 2009 de l’Airbus A320 dans l’Hudson, à New-York.
Tandis qu’il est célébré en héros par la population, une commission d’enquête est réunie pour décrypter ce choix tellement risqué.
Des scènes impressionnantes : l’avion proche des buildings, le point de vue du personnel de bord et des passagers, l’amerrissage sous des angles différents… associé à l’interprétation toute en humilité de Tom Hanks et d’Aaron Eckhart (son co-pilote) font de ce biopic une très grande réussite.
Tout le talent de Clint Eastwood une nouvelle fois démontré.

La maison atlantique (Philippe Besson)

note: 4Cet été là... Natha - 9 mai 2017

Plutôt que de suivre ses copains, un ado accepte de partir dans la maison de vacances familiale avec son père, dans l’espoir de renouer des liens. Ce père, avec lequel les rapports ont toujours été un peu distants, est un séducteur de nature…
Un jeune couple, installé dans la maison voisine, viendra faire les présentations.
Un roman aux chapitres courts qui se lit avec une grande facilité. On est tenu en haleine jusqu’au bout.

Recettes à petit prix (Marie-Laure Tombini)

note: 4Simple et facile Natha - 9 mai 2017

En plus de contenir des recettes peu coûteuses, elles sont aussi très simples à réaliser ! Ce qui en fait un livre vraiment très accessible, dans tous les sens du terme...

Un jour il m'arrivera un truc extraordinaire (Gilles Abier)

note: 3La vie d'Elias Natha - 31 mars 2017

Gilles Abier nous raconte l’histoire d'Elias, un ado chétif de 13 ans, dont la vie en cette période, n’est pas de tout repos.
Ses deux meilleurs amis, Mathilde et Milo, tombent amoureux l’un de l’autre, il rencontre son nouveau beau-père, son propre père a une grande annonce à lui faire et deux garçons du collège ne pensent qu’à lui mettre une beigne.
Elias, bien que frêle physiquement, surmonte avec maturité ces épreuves. Pourtant, au fond de lui, quelque chose cloche. Il sent qu’il se métamorphose tout doucement en oiseau…
Roman percutant. Conseillé aux ados à partir de 13 ans et à leurs mamans.

Fitzcarraldo (Werner Herzog)

note: 5Le rêve d'un fou Natha - 3 mars 2017

C’est l’histoire d’un fou qui rêve de faire construire un opéra au cœur de l’Amazonie.
Pour gagner l’argent nécessaire à la réalisation de son projet dantesque, il doit d’abord investir dans la production de caoutchouc. Certaines plantations d’hévéa sont encore inaccessibles. Pour les atteindre, Fitzcarraldo projette de faire passer son bateau à vapeur au dessus d’une montagne…
C’est un film qui fascine autant qu’il angoisse. La bande-son entêtante sait ponctuellement faire de la place au silence pour nous captiver davantage.
Ne manquez pas de visionner le documentaire accompagnant le film. Vous découvrirez des anecdotes de tournage hallucinantes !
Pour rester dans le duo Herzog/Kinski, je vous recommande également «Aguirre, la colère de dieu», produit 10 ans avant Fitzcarraldo, avec des éléments scénaristiques similaires : Amazonie, indiens et rêve de richesse illusoire, ainsi que le documentaire «Ennemis intimes» évoquant la relation tumultueuse et passionnelle entre Klaus Kinski et Werner Herzog.
Bref, une belle soirée en perspective… ambiance «moiteur étouffante».

L'étrange Noël de Monsieur Jack (Henry Selick)

note: 5Voulez-vous voir un monde étrange ? Natha - 27 octobre 2016

Jack Skellington, le Roi des citrouilles, s'ennuie dans sa ville d'Halloween. Après une visite à Christmas Town, une ville où les gens ont l'air tellement heureux, il décide de s'emparer de Noël en organisant lui-même cette fête si mystérieuse.
Pensant répandre le bonheur autour de lui, Jack va en réalité perturber le bon déroulement de Noël et en bousculer les codes...
Jack mangera-t-il les pissenlits par la racine ?
Trait d'union entre Halloween et Noël, "L'étrange Noël de Monsieur Jack" est un chef d’œuvre indémodable à voir où à revoir en famille.

Simplissime (Jean François Mallet,)

note: 5La cuisine pour les "presque" nuls Natha - 22 octobre 2016

Ce livre de cuisine light est une merveille !
La simplicité est effectivement au rendez-vous. Pas question ici d’aliments aux noms imprononçables. Les recettes sont simples à réaliser et les ingrédients faciles à trouver. Les visuels sont alléchants et assez conformes au résultat final car non, nous ne faisons pas tenir nos feuilles de salades avec de la colle...
Ce livre ne s’adresse pas seulement à celles et ceux qui voudraient perdre quelques kilos mais plutôt à qui veut réapprendre à manger sainement. En revanche, il est idéal pour les intolérants au gluten et au lactose.
2 bémols tout de même à ce tableau idyllique : le prix moyen de votre caddie augmentera (certains poissons coûtent chers) et la quantité prévue pour 4 personnes est un peu juste.
Une trentaine de recettes testées et approuvées, hormis peut-être une ou deux petites déceptions.
Et pour les tailles de guêpes dont les intestins fonctionnent à merveille, retrouvez également au catalogue le livre Simplissime normal (noir et jaune) et le Simplissime spécial desserts (rose et blanc).

Possédées (Frédéric Gros)

note: 4Satan, sors de ce corps ! Natha - 9 septembre 2016

Ce roman raconte l’affaire des possédées de Loudun, dans les années 1630.
Unanimement apprécié de ses paroissiens, proche des protestants, le prêtre Urbain Grandier est beau et plaît aux dames. Il agace.
Pour le punir d’avoir engrossée sa fille, le procureur du roi Louis Trincant va s’acharner à lui détruire l'existence. Le couvent des Ursulines connaît bientôt un envoutement diabolique sans précédent, les sœurs se livrent à une débauche de folie et d’impudeur : le coupable est tout désigné !
Aidé des plus fervents détracteurs du curé, Trincant brodera une toile de faux témoignages, manœuvrant grossièrement mais sans relâche. Une animosité féroce qui finira par porter ses fruits.

Ce qui frappe dans ce roman, c’est la mesquinerie.
Des retournements de vestes multiples à la comédie de la possession qui tourne au grotesque, on a parfois envie de rire. On ressent néanmoins à quel point ces histoires de sorcelleries étaient prises au sérieux à l’époque.
La lecture est un peu difficile au début car le rythme des phrases est saccadé. Un style d’écriture finalement apprécié car percutant.

The Danish Girl (Tom Hooper)

note: 5Sublime Natha - 25 juin 2016

Ce film raconte l’histoire du premier transsexuel danois. Gravitent autour de lui sa femme, jeune artiste peintre pétillante et libérée, et Hans, son meilleur ami d’enfance. 3 personnages magnifiquement interprétés. L’esthétique gris bleutée du film est parfaite.
Émotion contenue et continue.

Pour la sociologie (Bernard Lahire)

note: 4Mise au point Natha - 22 juin 2016

En voulant comprendre les actes criminels, les sociologues sont accusés de chercher des excuses à ceux qui les commettent.
En revenant beaucoup sur les notions de libre arbitre et de déterminisme social, B. Lahire l’assène tout au long de l’ouvrage : Comprendre n’est pas excuser.
Plaidoyer pour la défense des objectifs, des méthodes et de la définition même de la sociologie.

Un essai que je recommande à toutes les personnes qui s’intéressent aux sciences sociales.
Lectures parallèles : Premières leçons de sociologie, écrit par Philippe Riutort (Espace documentaire - 301 RIUT) et À quoi sert vraiment un sociologue ? écrit par François Dubet (Espace documentaire - 301 DUBE).

Made in France (Benjamin Carle)

note: 4Made in débrouille Natha - 27 mai 2016

Le principe est simple : vivre en achetant exclusivement des produits fabriqués en France. Mais il ne s’agit pas de consommer français "à partir de maintenant" mais de répertorier la provenance de l’ensemble des biens déjà acquis par le jeune homme et d’exclure tous ceux qui ne sont pas de fabrication française, et ensuite de continuer à consommer français.
L’appartement se vide de manière drastique : plus de frigo, de déco, de canapé, de vêtements etc. et une petite amie qui grince des dents. L’expérience peut démarrer !
Instructif et plaisant.
Tentez l'aventure avec le livre : "Le guide des produits made in emplois" de Charles Huet. Espace documentaire - 334 HUET.

Real Humans
Saison 2 : DVD 1 et 2 (Harald Hamrell)

note: 4Uboland Natha - 14 mai 2016

La saison 2 questionne une fois de plus notre humanité avec la création d’un centre Uboland.
L’intrigue est de plus en plus complexe et parfois difficile à suivre. Heureusement le personnage d’Odi est toujours là pour apporter une touche de naïveté et de gentillesse.

Kersten, médecin d'Himmler n° 1
Pacte avec le mal (Patrice Perna)

note: 4Kersten 1 et 2 Natha - 12 avril 2016

Félix Kersten est connu pour avoir soigné le chef des SS, Heinrich Himmler pendant la seconde guerre mondiale. Très apprécié par ce dernier, il en profitera pour l’influencer et ainsi sauver des milliers de vies. Mais après la guerre, alors qu’il cherche refuge en Suède, personne ne le croit…
Courte série en 2 volumes, captivante.

Le sel de la vie (Françoise Héritier)

note: 5Le Sel de la vie Natha - 24 mars 2016

« Le sel de la vie » rassemble des petits ou grands évènements du quotidien. Ce n’est ni un essai, ni un roman, c’est une énumération.
L’idée de Françoise Héritier voit le jour alors qu’elle rédige une lettre à un ami qui culpabilise d’être en congé. Elle va s’attacher à lui rappeler les sources quotidiennes de bonheur.
Au premier abord, cet « inventaire » peut paraitre barbant, néanmoins, il commencera très vite à vous évoquer des souvenirs enfouis, des instants heureux, tant vos propres expériences feront écho à celles de l'anthropologue.
On a envie de surligner tous les passages (bien sûr on ne le fait pas !) qui nous touchent. D’autres nous viennent à l’esprit aussi, bien après la lecture du livre.
C’est un livre empreint de douceur, de sensibilité et de plénitude.

Sur le thème des grandes découvertes (Salut c'est cool)

note: 5BOUM BOUM dans les oreilles Natha - 16 janvier 2016

Salut c’est cool, c’est un groupe de 4 zozos au look rétro des années 80-90 qui cultivent l’absurde et l’autodérision. Le titre « Techno toujours pareil » symbolise à la perfection ce que pensent les « anti » techno en un seul refrain répété en boucle, évidemment. Un regret, que l’album ne reprenne pas davantage de titres sortis sur Internet. Proche de Sexy Sushi, en plus rigolo. Un album qui donne la patate.

L'étourdissement (Joël Egloff)

note: 4Humour... noir Natha - 29 décembre 2015

Ce roman est une plongée dans un univers oppressant. La pollution est omniprésente, la vie se déroule tant bien que mal dans une brume dense et perpétuelle. Se rendre au travail et identifier ses collègues croisés en chemin sont des défis, car la visibilité est quasi nulle. De plus, des chiens affamés rôdent et menacent d’attaquer à tout moment. Dès que notre héros sans nom les entend, il doit fuir au plus vite…
Cependant, Noël approche, pourquoi ne pas organiser une petite fête à la maison ?
Contre toute attente, ce livre est drôle. Le personnage principal est à la fois terriblement maladroit et d’une naïveté touchante. Sa vie ressemble à l’enfer, et pourtant…

Apprendre à toute vitesse (Xavier Delengaigne)

note: 4Apprendre à apprendre Natha - 1 août 2015

Un livre parfait pour les étudiants, les personnes en reprises d’études, les autodidactes qui cherchent des pistes et des conseils pour améliorer leur apprentissage. Le livre n’est pas axé sur la rapidité (comme l’annonce le titre) mais plutôt sur l’organisation, la motivation, la méthode de travail et le plaisir d’apprendre.

Moins gaspiller, c'est pas sorcier ! (Stéphanie Araud-Laporte)

note: 1Oh les beaux rideaux que voilà... Natha - 30 juin 2015

Ce livre entend délivrer de nombreuses pistes pour réaliser des économies d’énergie et protéger l’environnement. Le « hik » c’est que certains conseils laissent pantois ! On nous affirme par exemple que des draps anciens feront de magnifiques rideaux ! Euh… même avec beaucoup d’imagination, c’est non. Trop d’informations, pas assez creusées et pas assez réalistes. Les coûts sont annoncés lorsqu’ils sont à l’avantage du livre (on nous dit bien qu’un sachet de bicarbonate de soude ne coûte que 4€, mais on fait l’impasse sur le prix des isolants naturels, souvent rédhibitoires).
Décevant.

All Is Lost (J.C. Chandor)

note: 4Robert is lost Natha - 30 juin 2015

Indifférente au monde de la mer et de la navigation j’ai pourtant été captivée par ce film de survie. Robert Redford ne passe jamais pour un être surhumain, comme souvent dans les films américains. Il porte au contraire tous les signes de son âge. C’est un film stressant, mais j’ai adoré.

Pour ton anniversaire (Denis Dercourt)

note: 4Alles gute zum geburtstag Natha - 13 mai 2015

« Pour ton anniversaire » raconte un pacte d’adolescent qui tourne au cauchemar.
On retrouve ici la froideur bourgeoise de « La tourneuse de pages », quelques scènes de piano font d’ailleurs beaucoup penser à ce film.
Denis Dercourt a l’art de faire dialoguer ses acteurs avec des visages neutres, ce qui ajoute à la tension du film. L’une des actrices, Marie Baumer, ressemble à Romy Schneider.
Thriller psychologique extra.

Oeuvre non trouvée

note: 4Ô Roméo ? Natha - 15 avril 2015

4 adolescentes, meilleures amies au monde, se targuent d’avoir trouvé la vérité sur l’amour. En conclusion : il ne peut durer toute une vie, seule l’amitié est éternelle. Pour symboliser leur conviction, elles posent un cadenas sur le célèbre pont des arts à Paris. Au moment où le cadenas se referme, l’une d’elle se confie… Elle avoue avoir franchi le pas avec un garçon. Premier grain de sable…
À travers les journaux intimes de Colombe, Anouchka, Julia et Raphaëlle, entrecoupés d’échanges de messagerie instantanée, Éric-Emmanuel Schmitt nous livre un beau roman shakespearien.

Supercondriaque (Dany Boon)

note: 4Duo Natha - 13 mars 2015

Retrouvez le duo Dany Boon / Kad Merad. Le scénario est totalement improbable mais il fonctionne !
Comédie familiale.

La Haine de la famille (Catherine Cusset)

note: 4Famille je vous haime Natha - 25 février 2015

Marie commence par nous décrire son père, intransigeant, colérique et suspicieux. La petite famille est malmenée. Sa mère, en particulier, subit au quotidien ce mauvais caractère. Ce doit être un homme odieux. Puis viennent des propos plus tendres, comme si tous ses défauts pouvaient en fin de compte, devenir attachants. Ensuite, vient le tour de la mère justement. Celle que l’on imaginait simple victime des exigences de son mari, se montre elle aussi insupportable…
Ce roman parle de ce qui peut y avoir d’horrible dans les rapports familiaux, à travers les dialogues, les petites phrases assassines, les coalitions, les mesquineries etc.
Il met parfois très mal à l’aise…

Les petits princes (Vianney Lebasque)

note: 5Le rêve d'un jeune footballeur Natha - 17 février 2015

Un film de foot pour ado (et pour adultes) vraiment extra, même quand on n’aime pas le foot !

Eastern boys (Arnaud Rebotini)

note: 4Eastern boys Natha - 6 février 2015

Bande originale d’Arnaud Rebotini -DJ en rouflaquettes au look de cow-boy- selon moi un génie de la musique électronique, rien que ça. Piste 9 chaudement recommandée.

1 faute par jour (Bruno Dewaele)

note: 4Chassez les fautes ! Natha - 30 janvier 2015

Ce livre surprendra les férus de la langue française. L’auteur invente des faits d’actualité tels que nous pourrions les lire dans les journaux et y glisse des fautes d’orthographe. Les détecter n’est pas si simple… cela devient même parfois tout à fait rageant !

La vie après la mort (Damien Echols)

note: 3Erreur judiciaire Natha - 2 janvier 2015

Tous les passages sur les conditions de vie dans le couloir de la mort sont passionnants, ainsi que ceux racontant les circonstances de la condamnation de Damien Echols, révélant de nombreuses aberrations liées au système judiciaire américain. Par contre, j’avoue avoir décroché lorsqu’il penche dans l’ésotérisme (mais je suppose que ses croyances l’ont aidé à tenir dans les moments difficiles). Autre bémol, la traduction française manque de fluidité et rend la lecture parfois laborieuse… mais à la longue on s’habitue.

Robin revient (Muriel Robin)

note: 3Tagada tsoin tsoin Natha - 27 décembre 2014

Je suis d’accord avec la critique précédente. Ce spectacle donne surtout l’opportunité de mieux la connaître. Muriel Robin a souhaité se livrer au public et expliquer son absence, avec ses mots et ses mimiques légendaires. Il faut de préférence avoir de l’affection pour le personnage pour apprécier pleinement ce spectacle…

La peau de l'ours (Joy Sorman)

note: 4La peau de l'ours Natha - 12 décembre 2014

Ce roman me fait penser aux films « Freaks » de Tod Browning et à « Vénus noire » d’Abdellatif Kechiche. Il donne a réfléchir sur le rapport homme/animal (du moins celui que l’on veut faire passer pour un animal), la cruauté des uns et la soumission des autres. C’est presque un conte philosophique…

Rainbow cakes (Coralie Ferreira)

note: 4flashy Natha - 31 octobre 2014

Réalisé à l’aide de colorants alimentaires, les rainbow cakes viennent des États-Unis. Il faut s’armer de patience pendant la cuisson des différentes couches mais l’effet est garanti sur vos invités ! Et si en plus vous ajoutez des M&Ms au centre du gâteau, qui viendront s’écouler lors de la découpe, vous atteindrez le top du top de la "coolitude".

Dans le jardin de l'ogre (Leïla Slimani)

note: 4L'autre vie d'Adèle Natha - 7 octobre 2014

Adèle, qui a tous les signes apparents de la réussite, se perd totalement dans les rapports sexuels avec des inconnus. Son mari, naïf dans un premier temps, rêve quant à lui d’une maison en Normandie et d’une vie simple.
Roman de la rentrée littéraire 2014. Présenté comme l’histoire d’une femme ayant une addiction au sexe, un peu l’équivalent féminin de Michael Fassbender dans le film Shame. C’est à mon avis un raccourci très réducteur… Ne vous attendez pas non plus à y trouver de l’érotisme à la « 50 nuances de Grey », Le jardin de l’ogre est un roman cru et sombre. Premier roman qui fait très fort.

Les décisions absurdes n° 1 (Christian Morel)

note: 3La main à couper Natha - 1 octobre 2014

A partir d’exemples tirés du monde de l’entreprise, de la vie quotidienne, et, plus impressionnants, d’accidents aéronautiques, l’auteur montre les mécanismes qui poussent des personnes parfois expertes dans leur domaine à prendre des décisions contraires à la logique.
Un bémol toutefois, la lecture devient laborieuse quand les exemples se répètent trop…

Blackbird (Jason Buxton)

note: 4Oiseau noir Natha - 26 septembre 2014

Un ado gothique au tempérament un peu sombre est persécuté par l’équipe de hockey de son lycée. Au sein de cette bande, la jeune et jolie Deanna lui parle uniquement lorsqu’ils sont seuls dans le bus, à la fin des cours. A la suite d’un accrochage de plus, filmé et mis en ligne, il écrira sur son blog des paroles de vengeance.
Le massacre de Columbine étant encore présent dans les esprits, les menaces seront prises au sérieux par les autorités. Il aura interdiction d’approcher Deanna et 26 autres personnes.
C’est donc l’histoire de l’acharnement de toute une communauté sur un ado pris au piège par ses propres propos. Va-t-il réussir à rester intègre malgré l’immense pression qui pèse sur ses épaules ?

La croûte (Charlotte Moundlic)

note: 5La croûte Natha - 13 septembre 2014

Cet album est un réel coup de cœur. Le sujet est difficile : le décès d’une maman, que l’on suppose à la suite d’une longue maladie. L’album raconte la période juste après, le quotidien immédiat, le papa triste et la grand-mère qui vient s’installer quelques jours à la maison. Le chagrin ressenti sera symbolisé par une petite croûte qui gratte…

Heureux comme un Danois (Malene Rydahl)

note: 3Happy Natha - 9 septembre 2014

Au Danemark, on peut voir au bord des routes des petites cahuttes en bois abritant la récolte du potager. C’est aujourd’hui, à lecture de ce livre, que j’ai compris qu’il était possible de les acheter à un prix libre en déposant simplement de la monnaie. Pas de surveillance, juste de la confiance. Je n’avais même pas songé à cette possibilité ! Et pourtant je trouve l’idée super…
L’auteur donne de nombreux exemples de fonctionnement propres aux Danois. Et même si le tableau paraît parfois trop idyllique, nous pouvons nous en inspirer au risque simplement de… surprendre notre entourage.
Complétez votre lecture avec "Le livre du Hygge" de Meik Wiking (Espace documentaires - 158 WIKI) un véritable manuel d'art de vivre à la mode danoise.

Les garçons et Guillaume, à table ! (Guillaume Gallienne)

note: 5La jeunesse de Guillaume Natha - 6 septembre 2014

Guillaume a des attitudes et des qualités bien féminines… il est alors facile pour son entourage de l’enfermer dans la case « futur homosexuel ». Le film est à la fois un règlement de compte et une magnifique déclaration d’amour à la mère du réalisateur.

La pâtisserie des p'tits gourmands (Becky Johnson)

note: 3À vos tabliers ! Natha - 3 septembre 2014

Voici un livre de recettes de cuisine bien conçu. Il s’adresse aux parents qui souhaitent cuisiner avec leurs enfants en répartissant les rôles de chacun (tandis que vous allumez le four, montrez à votre enfant comment faire ceci ou cela…). L’inconvénient est que cela augmente considérablement la quantité de texte à lire avant de se lancer dans la recette ! Cela reste toutefois une très bonne idée…

Dress code (Maxime Donzel)

note: 5Good look Natha - 23 août 2014

Comment s’habiller pour toutes les situations, mêmes les plus délicates, sans perdre le sens de l’humour. Ce guide est vraiment excellent, les blagues s’enchaînent sans répit et les conseils sont réellement bons à prendre pour éviter le fameux « fashion-faux-pas ».

Nom de dieu ! (Philippe Grimbert)

note: 4Doux Jésus ! Natha - 30 juillet 2014

J’ai particulièrement apprécié l’humour de l’auteur qui utilise le champ lexical de la religion - à l’instar du titre- pour égratigner gentiment ses personnages. Roman divertissant.

Un tout petit rien (Camille Anseaume)

note: 4De rien du tout Natha - 5 juillet 2014

Chronique de la vie d’une jeune femme, Camille, qui tombe enceinte malgré les précautions prises avec son « plan régulier ». Désespérée d’avoir à faire un choix dont elle n’a pas envie (l’enfant n’est pas désiré, arrive trop tôt, et de surcroit, elle sera seule à l’élever, le père est très clair sur ce point) la date butoir avant la possibilité de subir un avortement approche rapidement. Une option qui, loin d’être une solution miracle, ne l’enchante absolument pas. D’autant que chaque proche viendra mettre son grain de sel en donnant son avis sur la « situation ».
Ce que j’ai particulièrement aimé dans ce roman se situe d’abord dans l’histoire : entre les deux adultes concernés, chacun respectera la décision de l’autre. Au niveau de l’écriture, c’est comme si Camille s’adressait à son éventuel futur enfant sans détours. D’ailleurs le roman ne repose pas uniquement sur le choix fait par Camille, on connaît la réponse avant d’arriver à la moitié du livre. De nombreux traits d’humour jalonnent le texte malgré la gravité des propos. Premier roman très réussi.

L'élixir d'amour (Éric-Emmanuel Schmitt)

note: 3Élixir d'amour Natha - 28 juin 2014

Après une séparation dont il est fautif, Adam souhaite conserver une relation amicale avec son ex, Louise. Un échange de lettres démarre entre eux. Rancune, joutes verbales, confidences sur leurs nouvelles rencontres, l’ancien couple, toujours complice, va s’amuser à découvrir quel est l’élixir d’amour, à savoir comment rendre une personne amoureuse de soi à coup sûr.
Mais dans ce petit jeu, qui est sincère et qui souhaite réellement le bonheur de l’autre ? Derrière des airs de correspondance un peu badine, le livre de Schmitt fait fort.

Vivre en couleurs (Charlotte Hedeman Guéniau)

note: 4À bas le blanc ! Natha - 21 juin 2014

Voici un chouette livre de déco dans lequel les couleurs sont à l’honneur. Distillées intelligemment, elles donnent du « peps » aux intérieurs proposés. On retrouve un style d’inspiration scandinave, mêlée à une touche de liberty, de bohème, avec quelque chose d’enfantin… Un beau mélange.

Oeuvre non trouvée

note: 4Vol au-dessus d'un nid de fachos Natha - 21 juin 2014

A l’heure où l’on voit fleurir sur les réseaux sociaux de plus en plus de propos haineux non dissimulés, cet ouvrage aide à faire le point sur les groupuscules situés à « l’extrême droite de l’extrême droite ».

Mug cakes (Lene Knudsen)

note: 5Un bonheur très calorique Natha - 3 juin 2014

Voyant tous les ingrédients présents dans mon frigo et dans mon garde-manger, j’ai réalisé ce week-end mon premier mug cake... Déjà intriguée par la version en poudre vendue dans le commerce (vous savez, la pub avec la belle-mère dont on a oublié la visite…), j’ai choisi dans ce livre la recette du mug cake au Nutella.

Et alors là… aïe, aïe, aïe. Une tuerie.

Sachez que 1 mug = 3 personnes. Car, arrivé à la moitié, j’ai remis au micro-ondes le fond de pâte qui ne semblait pas cuit et alors là ça gonfle à nouveau… et c’est reparti pour un tour !

Simplissime (on touille directement dans le mug en musclant son poignet), rapide (50 secondes de cuisson) et délicieux. La version en poudre est définitivement reléguée aux oubliettes :-)

La joue bleue (Hélène Leroy)

note: 4depuis l'aube de l'humanité... Natha - 21 mai 2014

... la femme doit rester faire briller les murs de la grotte pendant que l’homme va chasser. Mais un jour la femme se rebelle et l’homme se met en colère.
On ressent vite la brutalité qui règne au cœur du couple, d’autant au milieu d’eux, il y a un enfant spectateur. La femme est infantilisée, rabaissée. Et lorsque le premier coup tombe, elle se dit d’abord qu’elle a mal agit.
L’auteur va même encore plus loin, car lorsque la femme demande du soutien à son entourage, chacun à de bonnes raisons de détourner le regard. Elle n’aura d’autre choix que de fuir dans un autre clan.
C’est un petit roman sans détour, bien conçu pour parler d’égalité hommes-femmes, de violence conjugale et peut-être même de famille recomposée !

World War Z (Marc Forster)

note: 5Brad attaque Natha - 17 mai 2014

Si vous aimez les films de zombies/fin du monde, vous ne serez pas déçus de World War Z. Et pourtant, lorsque l’on commence la lecture du film, on souffle en constatant que tous les clichés du genre sont réunis : le petit déjeuner plein d’insouciance, le coup de fil à Brad Pitt le sauveur et lorsque le chaos commence, qui trouve, comme par hasard, un camping-car abandonné pour s’enfuir avec sa petite famille ? le beau Brad…
Pourtant, passées les scènes typiquement américaines, on est vite happé par le reste (le camping-car va très peu servir finalement…). Il y a des scènes impressionnantes visuellement, et je vous passe la violence de certains passages, auxquels on s’attend, mais pour lesquels il faut avoir le cœur bien accroché.
J’ai été saisie pendant tout le film… bref, j’ai adoré !

Si vous avez aimé ce film, je vous recommande également "District 9" de Neill Blomkamp et "28 jours plus tard" de Danny Boyle.

Dernière chance d'être disque d'or (Oldelaf)

note: 4Pour bien commencer... ma petite journée... Natha - 16 mai 2014

Cet album d’Oldelaf et Monsieur D est très sympa à écouter ! Les textes sont drôles (et moqueurs comme d’habitude) et les mélodies entrainantes. Mes titres préférés : « Samedi » et « Bérénice ».

B.S.O. Almodovar (Ismaël Lo)

note: 5Superbes ! Natha - 26 avril 2014

Si les films d’Almodovar vous touchent, vous le serez également par ce best-of des bandes originales. On se replonge dans l’univers du réalisateur, on se rappelle Victoria Abril, Pénélope Cruz, Rossy de Palma... et on chantonne en espagnol. Délicieusement kitch et passionné.

Stup religion (Stupeflip)

note: 4Crou cra-cra qui fout des crampes Natha - 26 avril 2014

Stupeflip s’est fait connaître il y a plus de dix ans avec « J’fume pu d’shit ». Depuis le groupe a crée un univers complet autour de la « religion du Stup », avec ses adeptes, ses maîtres et son mystère en chocolat. Humour au 12ème degré et autodérision, le groupe mélange rap, hip-hip, électro, punk et tout un tas de trucs bizarres…

Walking Dead n° 17
Terrifiant (Robert Kirkman)

note: 4La fin d'un monde... Natha - 23 avril 2014

Le volume 17 porte bien son nom… terrifiant ! Avec le décès de l’un des personnages les plus attachants de la série, c’est le tome qui m’a le plus affecté.
Attention, malgré la mode des zombies et le succès de la série télé, cette BD n’est pas à mettre entre les mains de vos enfants. Les personnages connaissent des situations d’une violence physique et psychologique extrême.

Sciences morales (Martín Kohan)

note: 4Sens moral Natha - 12 avril 2014

À Buenos Aires, dans les années 80, une surveillante de collège extrêmement zélée, observe, scrute, décortique chaque mouvement, même les plus anodins, les plus imperceptibles, dans le but de détecter des élèves qui auraient osé fumer dans les toilettes. Son obsession devient peu à peu un jeu pervers, dont elle sera elle-même prise au piège.
C’est un roman à l’atmosphère à la fois froide, oppressante et malsaine.

Ma réputation (Gaël Aymon)

note: 3Ma e-réputation Natha - 11 avril 2014

Une jeune lycéenne se retrouve en photo en pyjama sur Facebook et le commentaire accolé est dégradant. Sauf que le commentaire en question a été écrit par Sofiane, un ami proche qui semble depuis peu, être tombé amoureux d’elle…
Tout s’emballe à son insu. Elle va alors connaître l’isolement.
Un roman sur le pouvoir des rumeurs, les réseaux sociaux et l’amitié.

L'inconsolable (Anne Godard)

note: 3Inconsolable Natha - 11 avril 2014

Ce roman se déroule à travers les yeux d’une mère qui perd son fils et qui n’arrive pas à s’en remettre, bien que le décès remonte à plusieurs années. Au fil du temps, elle accuse l’éloignement de ses proches et la rancune de ses autres enfants. Ses rapports avec les autres sont décortiqués et mettent parfois mal à l’aise. Aussi, on partage ses interrogations et ses doutes, comme par exemple lorsqu’elle découvre des facettes cachées de la vie de son fils, alors qu’elle croyait tout connaître de lui. C’est un texte à la fois beau et difficile, qui soulève des questions sur l’incompréhension que peut susciter la douleur auprès de l’entourage. Passer à autre chose ? Arrêter de penser aux dates d’anniversaire morbide ? Pas si simple…

Autres romans sur le deuil d'un enfant : "À ce soir" de Laure Adler, "Tu verras" de Nicolas Fargues, et "Philippe" de Camille Laurens.

Zodiaque n° 1
Le défi du bélier (Corbeyran)

note: 3Zodiaque Natha - 29 mars 2014

Cette série se compose de 13 volumes. 12 volumes comme les 12 signes du Zodiaque et 1 volume final. A chaque fin de tome, l’histoire se termine de façon identique. Pas question ici d’horoscope ou de voyance, bien que le fantastique soit omniprésent dans la vie des personnages. Les scénarios sont bien conçus et le suspense est total.

Street cred (Chérine Koubat)

note: 4F*** ! Natha - 18 mars 2014

Super ouvrage pour comprendre -enfin- les paroles de chansons que l'on devine un peu osées. Sinon, vous saurez tout sur les plans drague à l'anglaise et à l'américaine... Instructif !

La servante du Seigneur (Jean-Louis Fournier)

note: 4Monseigneur Natha - 14 mars 2014

Ce livre, à la fois correspondance, autobiographie critique et roman, raconte l’histoire d’un père qui ne reconnait plus sa fille depuis qu’elle est entrée dans les ordres. De joyeuse et charmante, elle est devenue une bigote austère et ingrate. Malgré tout l’amour qu’il lui porte, il ne peut s’empêcher de déplorer ses choix. Elle aussi le jugera sans égards.
Le ton est acerbe, et la fin sous forme de droit de réponse, est plutôt surprenante. Ce livre parle en fin de compte d’une rupture père-fille, de gens autrefois liés et complices, devenus désormais l’un pour l’autre, des étrangers.

Vango n° 1
Entre ciel et terre (Timothée de Fombelle)

note: 4Vango Natha - 28 février 2014

Même si l’histoire connait quelques longueurs, Vango est un super roman d’aventure avec des personnages attachants et hors du commun. En 2 tomes.

Dans la maison (François Ozon)

note: 4Osez Ozon Natha - 28 février 2014

La tension monte peu à peu dans ce film où l’on ne sait plus qui aide l’un et qui manipule l’autre. Les personnages et nous, les spectateurs du film, sommes placés en position de voyeurs d’une famille qui donne tous les signes apparents du bonheur.
Un très bon film de François Ozon (comme d’habitude…).

Si vous aimez les thrillers psychologiques, je vous recommande également "Gone girl" de David Fincher, "Le couperet" de Costa-Gavras et "Pour ton anniversaire" de Denis Dercourt.

Impliquez-vous ! (Christophe Chenebault)

note: 3Heal the wooorld Natha - 15 février 2014

Avez-vous déjà pensé à prêter votre canapé, parrainer un enfant ou correspondre avec un prisonnier ? Ce livre regorge d’idées pour qui souhaite donner de son temps aux autres.

Coq de combat n° 1 (Izô Hashimoto)

note: 3Coq de combat Natha - 22 janvier 2014

Un jeune homme est emprisonné pour le meurtre de ses parents. Aux yeux des autres prisonniers, il s’agit du pire crime que l’on puisse commettre. Bouc émissaire de tous, il va trouver refuge dans un sport de combat, auprès d’un maître lui-même incarcéré.
Attention manga très violent.

Les naufragés des Andes (Gonzalo Arijon)

note: 3Survivants Natha - 22 janvier 2014

Malgré quelques longueurs, cette histoire de jeunes uruguayens rescapés d’un accident d’avion dans la cordillères des Andes reste fascinante. Les témoignages sont à la fois tout en pudeur et sans tabous.

No kid (Corinne Maier)

note: 4Avoir des enfants Natha - 21 janvier 2014

Voilà un livre qui éviterait bien des désillusions à de futurs parents ! Même si l'argumentation est parfois un peu tirée par les cheveux (j'ai trouvé quelques exagérations ou des comparaisons d'éléments que ne sont pas comparables...), l'ensemble à le mérite de faire peser la balance !

Alamar (Pedro Gonzalez-rubio)

note: 3Natan et son père Natha - 8 janvier 2014

Suivez la vie de ce petit romain dont les parents sont séparés et qui part vivre avec son père le temps des vacances. Sauf que son père habite dans une maison sur pilotis au Mexique... Un très beau documentaire sans jugement.

Jésus et Bouddha n° 1
Les vacances de Jésus & Bouddha (Nakamura Hikaru)

note: 4OMG Natha - 20 décembre 2013

Jésus et Bouddha en mode "touristes" sur Terre c'est pas triste... Les blagues de potache s'enchaînent, c'est vraiment très sympa à lire.

Suicide island n° 1 (Kouji Mori)

note: 3Mourir... ou pas. Natha - 13 décembre 2013

Des jeunes ayant tenté de se suicider se retrouvent exilés sur une île. Très fragiles psychologiquement, certains vont néanmoins trouver en eux la force de chercher à survivre. Je suis vraiment intriguée par ce manga et j'ai hâte de lire la suite pour savoir quelle direction va prendre l'histoire sur un sujet aussi délicat à traiter.

La ligne de courtoisie (Nicolas Fargues)

note: 3Je veux bien être gentil... Natha - 13 décembre 2013

... mais y a des limites. Tout le monde a déjà entendu cette phrase ! Ce roman sur les limites de la politesse, contient quelques passages drôles et grinçants à la fois, notamment lorsque le personnage principal décrit son fils Stanley... un vrai bonheur.

Comprendre les symboles (Claire Gibson)

note: 3Les symboles autour de nous Natha - 6 décembre 2013

Nous vivons entourés de symboles sans toutefois en connaître l'origine ou la signification. Ce petit livre simple et visuel vous aidera à y remédier.

Tu verras (Nicolas Fargues)

note: 3Relation d'un père avec son pré-ado Natha - 6 décembre 2013

Après le décès accidentel de son jeune adolescent en pleine construction identitaire, un père revient sur leur quotidien, leurs conversations, leurs échanges parfois tendus.

Les coeurs autonomes (David Foenkinos)

note: 3L'amour conduit parfois au pire... Natha - 26 novembre 2013

Deux jeunes militants d'extrême gauche vont commettre l'irréparable. David Foenkinos signe ici un roman librement inspiré de l'affaire Florence Rey, malheureusement d'actualité depuis quelques jours.

Downton Abbey
Saison 1 : épisodes 1 à 3 (Brian Percival)

note: 4Vies entremêlées Natha - 25 octobre 2013

Entre les domestiques et la famille propriétaire du domaine, les vies des uns et des autres s'entremêlent constamment. Downton Abbey est une série faussement calme, qui révèle la complexité des relations humaines.

Misfits n° 1
Saison 1 (Tom Green (real.))

note: 4Série top Natha - 25 octobre 2013

Après un 1er épisode dont les effets spéciaux laissent un peu perplexe, on rentre pour de bon dans la vie de cette bande de jeunes condamnée à des travaux d’intérêt général. Un mélange de Skins (pour le côté déjanté) et de Chronicle (pour les supers-pouvoirs).

Retour Haut