Rechercher par titre, auteur, sujet...

Boite articles

Partager "Horaires d'ouverture" sur facebookPartager "Horaires d'ouverture" sur twitterLien permanent

Jusqu'à la garde (Xavier Legrand)

note: 5Drame familial Natha - 4 septembre 2018

Dans ce film, les acteurs Léa Drucker, Denis Ménochet et surtout le jeune Thomas Gioria (leur garçon) nous offrent une interprétation bluffante. Tout commence dans le bureau d’un juge aux affaires familiales. Les parents de Julien se disputent sa garde. Chacun avance ses arguments, avocats respectifs en appui. La suite ne se raconte pas car toute la finesse du film consiste, dans un premier temps seulement, à nous « balader », à nous faire construire notre propre jugement en fonction des éléments dont nous disposons, jusqu’à ce qu’enfin, le doute ne soit plus permis.
Aucun sensationnalisme dans la réalisation [...]

Ça (Andrès Muschietti)

note: 2Arrête de ramer, t'attaques la falaise G. Abitbol - 8 février 2018

Recette hollywoodienne pour faire des entrées : prenez un écrivain mondialement connu (Stephen King) et l'une de ses œuvres emblématiques. Surfez sur la nostalgie de toute une génération à haut pouvoir d'achat (limitez les risques en plagiant des succès du moment : Stranger Things et son revival des Goonies. Ouf, voici un capital sans risque. Recrutez l'un de ses acteurs vous octroie un bonus supplémentaire).
Filmez à toutes les sauces : un peu de gore pour avoir l'étiquette film d'horreur, des acteurs qui sentent bon le propre pour toucher les ados (le "Club des ratés" n'a jamais aussi mal porté [...]

The leftovers
Saison 1 : intégrale (Damon Lindelof)

note: 5Odyssée larmoyante DDO - 11 janvier 2018

2% de la population mondiale s’est volatilisée sans que l’on sache ce qu’il s’est exactement passé.
C’est l’idée de départ de la série américaine « The Leftovers » inspiré d’un roman de Tom Perrotta sous le titre "Les disparus de Mapleton" (disponible au catalogue de la médiathèque).
En juin dernier, elle se clôturait après une troisième saison émouvante.
Après une première saison forte mais éprouvante dont la scène d’ouverture magistrale donne le ton de la série, «The Leftovers » s’intéresse aux destins de « ceux qui restent », les « laissés-pour-compte » qui cherchent un moyen de subsister.
J’ai beaucoup hésité au départ, arrêtant [...]

Le nouveau (Rudi Rosenberg)

note: 4L'âge ingrat Natha - 8 septembre 2017

Être « le nouveau » dans un collège, c’est l’horreur. S’intégrer ? Se faire de nouveaux amis ?
Entre les beaux gosses attardés aux rires de hyènes et les têtes d’ampoules aux rituels un peu bizarres, Benoît va devoir s’adapter.
Heureusement, il peut compter sur les conseils hautement avisés de son tonton, squatteur de canapé de compétition, incarné par Max Boublil.
Une comédie pleine de tendresse à regarder avec ses pré-ados et ados (de 10 à 14 ans).

Sully (Clint Eastwood)

note: 5Force tranquille Natha - 15 juillet 2017

Dans ce film, Clint Eastwood rend hommage au commandant Sullenberger dit « Sully », responsable de l’amerrissage du 15 janvier 2009 de l’Airbus A320 dans l’Hudson, à New-York.
Tandis qu’il est célébré en héros par la population, une commission d’enquête est réunie pour décrypter ce choix tellement risqué.
Des scènes impressionnantes : l’avion proche des buildings, le point de vue du personnel de bord et des passagers, l’amerrissage sous des angles différents… associé à l’interprétation toute en humilité de Tom Hanks et d’Aaron Eckhart (son co-pilote) font de ce biopic une très grande réussite.
Tout le talent de Clint Eastwood une nouvelle [...]

Moi, Daniel Blake (Ken Loach)

note: 4Ken Park G. Abitbol - 5 mai 2017

Les films de Ken Loach ne sont pas réputés pour être des feel-good movies, le fort engagement social du réalisateur prenant systématiquement le pas sur un humour pourtant bien présent dans chacune de ses créations. Cette cuvée 2016, qui vaut au britannique sa 2e Palme d'or (après "Le vent se lève" en 2006) ne déroge bien sûr pas à la règle et va peut-être encore plus loin dans la critique d'un système déshumanisé et abscons, laissant sur son passage ceux qui n'arrivent plus à suivre, comme un rouleau compresseur inarrêtable. Personne à sauver dans cet univers où l'entraide devient contreproductive [...]

The Night of
The night of (Steven Zaillian)

note: 4La nuit je mens G. Abitbol - 11 mars 2017

L'andouillette a son AAAAA, la série télévisée a HBO : deux acronymes qui assurent que l'on a de grandes chances de se faire plaisir et que la qualité va être au rendez-vous. Et après quelques petits échecs et la concurrence de plus en plus cinglante de Netflix et consorts, on peut dire que l'on a ici un vrai retour aux affaires du patron, dans la droite lignée des incontournables The Wire et Oz. En 8 épisodes, The night of est une révélation. Passionnant de bout en bout, filmé d'une manière percutante et très prenante, le programme bénéficie d'une prestation d'acteurs [...]

Fitzcarraldo (Werner Herzog)

note: 5Le rêve d'un fou Natha - 3 mars 2017

C’est l’histoire d’un fou qui rêve de faire construire un opéra au cœur de l’Amazonie.
Pour gagner l’argent nécessaire à la réalisation de son projet dantesque, il doit d’abord investir dans la production de caoutchouc. Certaines plantations d’hévéa sont encore inaccessibles. Pour les atteindre, Fitzcarraldo projette de faire passer son bateau à vapeur au dessus d’une montagne…
C’est un film qui fascine autant qu’il angoisse. La bande-son entêtante sait ponctuellement faire de la place au silence pour nous captiver davantage.
Ne manquez pas de visionner le documentaire accompagnant le film. Vous découvrirez des anecdotes de tournage hallucinantes !
Pour rester dans [...]

La loi de la jungle (Antonin Peretjatko)

note: 4OSS 973 G. Abitbol - 24 février 2017

Ah la Guyane… région à la nature luxuriante, aux chaleurs tropicales et au potentiel touristique sous-exploité. C'est pour remédier à ce problème que l'acteur Vincent Macaigne, dans son rôle de stagiaire au ministère de la Norme (sic) est envoyé sur place pour le projet Guyaneige, LA piste de ski sensée donner un coup de lasso à l'économie locale. Il y rencontrera la formidable et renversante Vimala Pons, qui sous ses atours de Belle Cabresse à la clope vissée au bec, va l'entrainer dans des aventures inénarrables. Film déconcertant mais complètement décomplexé, La loi de la jungle séduira autant qu'il déconcertera [...]

L'étrange Noël de Monsieur Jack (Henry Selick)

note: 5Voulez-vous voir un monde étrange ? Natha - 27 octobre 2016

Jack Skellington, le Roi des citrouilles, s'ennuie dans sa ville d'Halloween. Après une visite à Christmas Town, une ville où les gens ont l'air tellement heureux, il décide de s'emparer de Noël en organisant lui-même cette fête si mystérieuse.
Pensant répandre le bonheur autour de lui, Jack va en réalité perturber le bon déroulement de Noël et en bousculer les codes...
Jack mangera-t-il les pissenlits par la racine ?
Trait d'union entre Halloween et Noël, "L'étrange Noël de Monsieur Jack" est un chef d’œuvre indémodable à voir où à revoir en famille.

Vinyl
Saison 1 - première partie (Allen Coulter)

note: 4Personality crisis G. Abitbol - 22 septembre 2016

Véritable superproduction signée HBO, la série "Vinyl", produite par Martin Scorsese et Mick Jagger, avait tout du carton assuré. Las ! Il aura suffit d'une petite saison pour que Richie Finestra, le patron survolté et repoudré du label American Century, mette finalement la clé sous la porte. Alors au final, faut-il se lancer dans le visionnage d'une série mort-née ? Réponse : si vous aimez l'histoire du rock et de ses turbulences seventies, les fringues vintage, les New York Dolls et la factory de Warhol, les balbutiements du disco... alors oui ! A l'instar de "Treme" autre série HBO annulée [...]

L'étreinte du serpent (Ciro Guerra)

note: 4Rendez-vous en terre inconnue G. Abitbol - 27 juillet 2016

Réalisé par le colombien Ciro Guerra, ce long-métrage a le parfum des récits de voyage d'antan, à la fois mystérieux, initiatique et dépaysant. Se basant sur les mémoires de deux botanistes partis en Amazonie à quelques décennies d'intervalle, le spectateur se voit confronté à son tour au quotidien des tribus et à leur rapport à l'environnement, source de leur survie... et de leur destruction. Un choc des civilisations traduit en une parabole prophétique et spirituelle par le réalisateur, et mis en image dans un noir et blanc stupéfiant de beauté.

Cafard (Jan Bultheel)

note: 4Conte de la Grande Guerre G. Abitbol - 16 juillet 2016

"Cafard" est un conte, une histoire individuelle au sein de notre Histoire collective, celle de la Grande Guerre et des bouleversements mondiaux du début du 20e siècle. C'est une épopée à travers le globe, celle des soldats belges de l'ACM et de leur destin, ponctué de rencontres humaines et politiques (la révolution russe sert de trame de fond). Mais "Cafard" surprend et marque surtout par un parti-pris graphique radical et à contre courant des productions actuelles : utilisant un minimalisme dans les détails et une animation très "géométrique", qui peut rebuter par son côté froid, parfois laid, les couleurs restent [...]

The Danish Girl (Tom Hooper)

note: 5Sublime Natha - 25 juin 2016

Ce film raconte l’histoire du premier transsexuel danois. Gravitent autour de lui sa femme, jeune artiste peintre pétillante et libérée, et Hans, son meilleur ami d’enfance. 3 personnages magnifiquement interprétés. L’esthétique gris bleutée du film est parfaite.
Émotion contenue et continue.

Real Humans
Saison 2 : DVD 1 et 2 (Harald Hamrell)

note: 4Uboland Natha - 14 mai 2016

La saison 2 questionne une fois de plus notre humanité avec la création d’un centre Uboland.
L’intrigue est de plus en plus complexe et parfois difficile à suivre. Heureusement le personnage d’Odi est toujours là pour apporter une touche de naïveté et de gentillesse.

N.W.A. Straight Outta Compton (Felix Gary Gray)

note: 4The Wrong Niggaz To F*ck With G. Abitbol - 7 mai 2016

S'attaquer à l'histoire des NWA, c'est s'attaquer à un sacré morceau de l'histoire du hip-hop américain. Il est en effet indéniable qu'en deux albums, les parrains du gangsta rap ont révolutionné l'histoire de la musique et influencé la plupart des rappeurs actuels. Avec en son sein des figures comme Ice Cube, Eazy-E ou Dr Dre, des titres sulfureux leur ayant valu des enquêtes du FBI, et des clashs de légende ("No vaseline"), toute la matière était à disposition pour un biopic épique. Le résultat pourra certes paraitre un peu longuet pour peu que l’on ne soit pas un amateur de [...]

Mad Max : Fury Road (George Miller)

note: 4Zinzin au pays de l'or noir G. Abitbol - 31 mars 2016

Au regard de la médiocrité de la plupart des remakes des grandes franchises sortis ces dernières années, en particulier des films de genre des années 70/80 (Total Recall, Death Race…), ce nouveau Mad Max laissait présager le pire. Et pourtant, pour peu que l'on goûte ce cinéma outrancier, on en sort conquis. Il faut dire que cet opus, tourné trente ans après le dernier, a le mérite de conserver le réalisateur original de la saga, ce qui évite une relecture ratée de l'univers post-apocalyptique qui fait la marque de cette série. Et c'est justement l'esthétique qui sort grande gagnante [...]

Félix et Meira (Maxime Giroux)

note: 5L'Amour comme religion DDO - 10 décembre 2015

Meira s'ennuie dans sa communauté juive orthodoxe. Félix, lui, jouit de sa liberté sans autre but.
Ce sont deux êtres que tout oppose. Deux êtres qui vont pourtant entretenir un amour naissant.
les deux comédiens sont très émouvants et une plongée plus vraie que nature dans une communauté méconnue. Un film sentimental vraiment touchant.

3 X Manon (Jean-Xavier de Lestrade)

note: 53 fois oui DDO - 19 novembre 2015

Mini série en 3 épisodes, "3 x Manon" dépeint le quotidien d'une adolescente en perte de repères, oscillant entre violence et mutisme.
Suite à l'agression de sa mère, elle est envoyée en centre de redressement pour jeunes filles.
Une mise en scène crédible, des personnages plus que touchants et de beaux moments (émouvante scène de théâtre en classe).
Jean-Xavier de Lestrade, souvent récompensé pour ses documentaires aux sujets graves, signe une fiction sensible et forte.

L'étrange couleur des larmes de ton corps (Hélène Cattet)

note: 4Un giallo éblouissant et cauchemardesque G. Abitbol - 9 octobre 2015

Quatre ans après le film "Amer", véritable ode au giallo, ce genre cinématographique italien extrêmement codifié inspiré des romans noirs, le couple de réalisateurs Bruno Forzani et Hélène Cattet récidive ! Incroyable œuvre visuelle, "L'étrange couleur des larmes de ton corps" pousse à l'extrême toutes les techniques cinématographiques pour plonger le spectateur dans un labyrinthe sensoriel dont on ne sort pas indemne, quitte à perdre définitivement le fil de l'histoire ou attraper la nausée (en un mot : décrocher définitivement !). Usant des jeux de filtre de couleur, des bruitages (qui constituent à eux seuls les dialogues du film), d'un [...]

L'emprise des ténèbres (Wes Craven)

note: 3Walking dead aux Antilles G. Abitbol - 8 octobre 2015

Un bon gros film de cinéma bis sur un thème sympa mais assez peu exploité par le cinéma d'horreur contemporain : le vaudou haïtien. Contemporain, le film l'est pourtant de moins en moins, transpirant les années 80 pour le pire (effets spéciaux) et le meilleur (bande originale, caméra nerveuse, réalité historique). Malgré tout, quelques bonnes scènes avec Bill Pullman et la réalisation de Wes Craven relèvent le niveau. Un film à classer entre mondo, film de zombie et tentative timide de critique politique.

La part des anges (Ken Loach)

note: 5Sláinte ! G. Abitbol - 18 août 2015

Chez Ken Loach, l'ambiance oscille souvent entre un humour de situation corrosif, un flegme tout britannique, et un réalisme social plus cru et tragique. Tous ces ingrédients font de La Part des anges un film aigre-doux fort sympathique, comportant son lot de scènes cocasses, d'accents à couper au couteau et de ruses de pieds nickelés. C'est aussi l'occasion d'en apprendre un peu plus sur l'art de la dégustation du whisky, de s'imprégner de l'odeur des chais de la distillerie de Balblair, et d'apprendre la vraie signification de l'expression "angel's share"...

Near Death Experience (Gustave Kervern)

note: 4Les aventures de Michel à la montagne G. Abitbol - 28 juillet 2015

Vous détestez Michel Houellebecq ? Passez votre chemin. Pour les autres (et il doit en rester, des autres, l'écrivain s'étant glissé parmi les plumes les plus lues de l'Hexagone années après années) voila un ovni cinématographique ressemblant davantage à une plongée dans le cerveau du romancier qu'à une fiction. Alternant moments grotesques (derrière la caméra, la paire grolandaise Delépine-Kervern, dont on retrouve certaines touches typiques, malgré une sobriété encore jamais atteinte dans leurs films) et poésie contemplative désabusée, le film frappe juste. Une mollesse houellebecquienne bien connue, oscillant entre un Cioran en forme et un BHL fatigué qui à contrario [...]

All Is Lost (J.C. Chandor)

note: 4Robert is lost Natha - 30 juin 2015

Indifférente au monde de la mer et de la navigation j’ai pourtant été captivée par ce film de survie. Robert Redford ne passe jamais pour un être surhumain, comme souvent dans les films américains. Il porte au contraire tous les signes de son âge. C’est un film stressant, mais j’ai adoré.

Nos héros sont morts ce soir (David Perrault)

note: 4Catch et cinéma à la française G. Abitbol - 10 juin 2015

Un film de "gueule" de cinéma comme on en fait plus et qui met en avant bien plus qu'une histoire : un climat, celui de la France des années 60. Les deux acteurs principaux (vus dans "La Môme" notamment) très charismatiques, crèvent l'écran, et on songe parfois au jeu d'un acteur comme Lino Ventura. C'est aussi le film d'une époque, de ses ambiances et de ses préoccupations. C'est enfin le film d'une discipline épique : le catch, et ses combats dantesques. Si le scénario pourra laisser de marbre, la photographie elle, interpelle l'imaginaire et suffit à nous conduire en douceur [...]

Pour ton anniversaire (Denis Dercourt)

note: 4Alles gute zum geburtstag Natha - 13 mai 2015

« Pour ton anniversaire » raconte un pacte d’adolescent qui tourne au cauchemar.
On retrouve ici la froideur bourgeoise de « La tourneuse de pages », quelques scènes de piano font d’ailleurs beaucoup penser à ce film.
Denis Dercourt a l’art de faire dialoguer ses acteurs avec des visages neutres, ce qui ajoute à la tension du film. L’une des actrices, Marie Baumer, ressemble à Romy Schneider.
Thriller psychologique extra.

Supercondriaque (Dany Boon)

note: 4Duo Natha - 13 mars 2015

Retrouvez le duo Dany Boon / Kad Merad. Le scénario est totalement improbable mais il fonctionne !
Comédie familiale.

Les petits princes (Vianney Lebasque)

note: 5Le rêve d'un jeune footballeur Natha - 17 février 2015

Un film de foot pour ado (et pour adultes) vraiment extra, même quand on n’aime pas le foot !

Babysitting (Philippe Lacheau)

note: 3Très belle surprise Ophélie - 10 février 2015

Film surprenant à tout point de vue. On se laisse prendre et surprendre par cet anniversaire surprise qui dérape. Et où chaque protagoniste se découvre tout au long de la soirée grâce à cette caméra épaule. On aurait pu s’attendre à un film un peu lourd et très potache et on est sur une comédie très réussie où les situations drôles s’enchaînent sans jamais tomber dans l’excès ou la surenchère.
Un prix mérité car faire rire est plus dur que faire pleurer !

We need to talk about Kevin (Lynne Ramsay)

note: 4déchirant ! DDO - 22 novembre 2014

Drame familial sur la relation chaotique entre une mère et son fils. Tilda Swinton oscille entre culpabilité et rédemption.
L’utilisation judicieuse de flashbacks augmente la tension tragique et psychologique des personnages.
Un vrai film choc sur l’amour ou le désamour parental.
A voir absolument pour une très grande actrice.

Blackbird (Jason Buxton)

note: 4Oiseau noir Natha - 26 septembre 2014

Un ado gothique au tempérament un peu sombre est persécuté par l’équipe de hockey de son lycée. Au sein de cette bande, la jeune et jolie Deanna lui parle uniquement lorsqu’ils sont seuls dans le bus, à la fin des cours. A la suite d’un accrochage de plus, filmé et mis en ligne, il écrira sur son blog des paroles de vengeance.
Le massacre de Columbine étant encore présent dans les esprits, les menaces seront prises au sérieux par les autorités. Il aura interdiction d’approcher Deanna et 26 autres personnes.
C’est donc l’histoire de l’acharnement de toute une communauté sur [...]

Les garçons et Guillaume, à table ! (Guillaume Gallienne)

note: 5La jeunesse de Guillaume Natha - 6 septembre 2014

Guillaume a des attitudes et des qualités bien féminines… il est alors facile pour son entourage de l’enfermer dans la case « futur homosexuel ». Le film est à la fois un règlement de compte et une magnifique déclaration d’amour à la mère du réalisateur.

World War Z (Marc Forster)

note: 5Brad attaque Natha - 17 mai 2014

Si vous aimez les films de zombies/fin du monde, vous ne serez pas déçus de World War Z. Et pourtant, lorsque l’on commence la lecture du film, on souffle en constatant que tous les clichés du genre sont réunis : le petit déjeuner plein d’insouciance, le coup de fil à Brad Pitt le sauveur et lorsque le chaos commence, qui trouve, comme par hasard, un camping-car abandonné pour s’enfuir avec sa petite famille ? le beau Brad…
Pourtant, passées les scènes typiquement américaines, on est vite happé par le reste (le camping-car va très peu servir finalement…). Il y a [...]

Dans la maison (François Ozon)

note: 4Osez Ozon Natha - 28 février 2014

La tension monte peu à peu dans ce film où l’on ne sait plus qui aide l’un et qui manipule l’autre. Les personnages et nous, les spectateurs du film, sommes placés en position de voyeurs d’une famille qui donne tous les signes apparents du bonheur.
Un très bon film de François Ozon (comme d’habitude…).

Si vous aimez les thrillers psychologiques, je vous recommande également "Gone girl" de David Fincher, "Le couperet" de Costa-Gavras et "Pour ton anniversaire" de Denis Dercourt.

Misfits n° 1
Saison 1 (Tom Green (real.))

note: 4Série top Natha - 25 octobre 2013

Après un 1er épisode dont les effets spéciaux laissent un peu perplexe, on rentre pour de bon dans la vie de cette bande de jeunes condamnée à des travaux d’intérêt général. Un mélange de Skins (pour le côté déjanté) et de Chronicle (pour les supers-pouvoirs).

The big Lebowski (Joel Coen)

note: 4Cultissime DDO - 24 octobre 2013

Pourquoi aimer ce film devenu culte peu de temps après sa sortie ?
Tout simplement, pour son trio d'acteurs étonnant, ses dialogues savoureux. Mais aussi pour l'humour cynique et absurde des frères Coen et la bande originale très éclectique allant de Creedence Clearwater Revival à Nina Simone en passant par Yma Sumac et les Gipsy Kings.
A voir et à revoir.